JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.
Top

Prix conservation cynégétique 2016

Le prix conservation cynégétique 2016 va à la féderation fribourgeoise des sociétés de chasse

À l’occasion de la quatrième édition de ce concours, le jury du cercle cynégétique de ChasseSuisse a eu le choix entre cinq projets de protection de la nature. Le prix de cette année a été décerné à la fédération des chasseurs fribourgeois. Le projet vainqueur, comportant une partie théorique et pratique, se consacre à apprendre aux écoliers tout ce qu’il faut savoir pour préserver et sauvegarder la biodiversité et pour mettre différents espaces vitaux en réseau. La fédération se base pour cela sur des matériaux de cours détaillés, prêts à l’emploi, utilisables par toutes les sections de chasseurs dans leurs régions respectives.

 

Dès le mois d’avril 2015, ChasseSuisse a invité les quelques 30.000 chasseresses et chasseurs suisses à présenter leurs projets de protection de la nature pour le quatrième prix d’entretien cynégétique. Les projets au profit de la nature sont un élément important pour la chasse. Jusqu’à fin mai, cinq dossiers de toutes les régions linguistiques de Suisse avaient été transmis au jury.

Les lauréats

Siegerpreis webLe premier prix, d’un montant de 5.000 francs -, offert par le Conseil International pour la préservation de la faune sauvage et de la chasse (CIC) - revient au projet « Let’s Netz » de la fédération des chasseurs fribourgeois.
La mise en réseau et la mise en valeur des espaces vitaux naturels sont des tâches récurrentes. La fédération des chasseurs fribourgeois a élaboré une documentation détaillée, qu’elle a testé dans la pratique avec des écoliers. Les deux principaux objectifs « Sensibilisation durable au thème des espaces vitaux naturels et de la biodiversité » et « Intervention concrète pour la préservation et la sauvegarde de la biodiversité au sein de la commune » sont atteints d’une part par des matériaux de cours détaillés, parfaitement documentés et, d’autre part, par une intervention pratique aménageable individuellement, dans les champs et les forêts. Avec le projet « Let’s Netz », toutes les associations et fédérations de chasse disposent d’une excellente documentation, qui leur permet de transmettre aux jeunes des connaissances sur la mise en réseau et la valorisation d’espaces vitaux, avant de les appliquer dans la pratique aux domaines agricoles et sylvicoles, aux champs et forêts.

Tessiner Delegation 16 4977 webLe prix spécial du jury, d’un montant de 1.000 francs, va au projet « Biotopo naturale alla Monda » de la società Cacciatori « La Biaschina » Anzonico (TI), qui a nettoyé une surface très propice à la faune sauvage en éliminant les déchets et gravats afin de redonner un espace vital important aux amphibiens, animaux aquatiques, reptiles, micro-organismes et insectes mais aussi aux plantes et aux fleurs.

Les visiteurs du site Internet de ChasseSuisse sous (www.chassesuisse.ch) ont eu un mois pour évaluer les projets soumis au vote sur Internet et pour voter pour le prix du public. Le prix du public, d’un montant de 1‘500 francs, revient également au projet d’entretien cynégétique « Let’s Netz » de la fédération des chasseurs fribourgeois, devançant très nettement le projet arrivé en deuxième position.

Le prix conservation cynégétique

Avec le prix d'entretien cynégétique, l'organisation faîtière des chasseurs suisses met à l’honneur tous les ans les meilleurs projets innovants qui s'engagent pour la préservation d'espaces vitaux variés et pour la biodiversité.

Festgemeinde web

Le jury, composé de Mirjam Ballmer, pro natura ; Patrick Durand, directeur d’ECOTEC environnement SA ; Pierre Mollet, biologiste diplômé, la Station ornithologique suisse Sempach ; Ferrucio Albertoni, rédacteur de la « La Caccia » et Hanspeter Egli, président de ChasseSuisse, a évalué les projets selon les critères suivants : initiative et contribution des chasseurs, dimension et durée, effets sur la faune sauvage, participation du grand public et relations publiques. Les gagnants sont tenus d’employer le prix remporté pour proroger ou faire évoluer leur projet.

Download